Tous les articles dans Blog & Actu

43 Articles

Comment Pinterest et un seul post de Blog ont complètement transformé une entreprise!

Tout a commencé avec un post sur un blog..

Allez jeter un coups d’œil sur Rodworks.com aujourd’hui et vous y trouverez une entreprise qui est fière d’offrir une vaste gamme de produits uniques en fer et de décorations d’intérieur pour chez vous.

Ce petit magasin vous propose des cadres pour tableaux, des meubles designs que vous ne pourrez trouver nulle part ailleurs.

Et vous pouvez acheter toutes ces merveilles en ligne, de chez vous !

Pourtant il y a à peine un an, cette entreprise n’avait même pas un site internet. Elle avait seulement plusieurs magasins au Colorado, dans l’Utah et au Nebraska qui fabriquaient ces produits uniques à la main.

Ce profond changement pour cette entreprise est en réalité du à un simple post d’une blogueuse nommée Lindsay sur son blog, pendant la période d’Halloween en 2011.Elle avait déjà pour habitude de poster des articles sur son blog à propos des produits qu’elle avait fait chez elle  à la main. Cette fois, elle présentait sa nouvelle table unique fabriquée artisanalement par Rodworks.

Pinterest, ensuite, a fait exploser le succès de l’entreprise

Très vite la table eu un succès fou, de plus en plus d’internautes ont partagé l’image de son post sur Pinterest.

Quelqu’un a soufflé l’origine de la table, que l’on pouvait l’acheter chez Rodworks et dés lors les adeptes de Pinterest ont fait pression sur l’entreprise pour qu’elle vende ses produits sur le web et ils l’ont contraint à ouvrir son magasin en ligne en février 2012.

« Nous recevions des e-mails tous les jours d’utilisateurs de Pinterest, donc nous avons ouvert notre magasin en ligne en Février » a déclaré l’un des responsables de Rodworks

Cet article montre la puissance de Pinterest, ce nouvel outil de media social marketing pour les entreprises.

Quand une entreprise vend de bons produits qui sont très sollicités, elle peut alors multiplier ses ventes sur le net en choisissant les bons réseaux sociaux sur lesquels communiquer.

Des agences spécialisées en Social Media Marketing comme Social Pinboards agency peuvent vous aider à définir vos stratégies marketing sur ces nouveaux réseaux sociaux et vous apprendre à les maîtriser.

Source : http://venturebeat.com/2012/09/09/pinterest-rodworks-online/

 

La croissance des parts de marchés de Pinterest

Pinterest a fait un pas de géant dans la course aux réseaux de niche en connaissant une croissance astronomique tout autour du monde.

Alors que Facebook et Twitter devraient poursuivre leur règne  en leaders de l’univers social, la popularité des réseaux alternatifs continuent de grandir à en croire l’étude menée par Experian.

« La croissance de Pinterest sur la dernière année a été phénoménale. La raison de ce succès, c’est qu’ils n’ont pas essayé d’être un nouveau Facebook » explique James Murray, Digital Insights Manager à Experian. « A la place, ils ont identifié un vide dans le marché et ont utilisé Facebook pour atteindre les consommateurs »

A quelle vitesse Pinterest a-t-il grossi ? Entre Juillet 2011 et juillet 2012, l’augmentation des parts de marché de Pinterest ont été de :

           5124% dans l’Amérique du Nord

            2373% à Hong-Kong

            1489% au Royaume-Uni

            798% en Australie

            643% en Nouvelle-Zélande

D’après l’étude Pinterest est désormais dans le Top 20 des réseaux sociaux en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et à Singapour.

 Les autres réseaux sociaux de niches ayant connu une croissance significative  durant la période étudiée incluent Reddit en Australie, Google+ au Brésil, SkillWho.com en Amérique du Nord et FanPop.com au Royaume-Uni.

Source : http://www.clickz.com/clickz/news/2201032/pinterests-and-instagrams-global-market-share-grows

Pinterest : un succès plus rapide que Google+ et Tumblr

Punaise, quel succès ! En quelques mois, le site Pinterest a réussi à faire buzzer toute la planète web. Le principe : punaiser (to pin, en anglais) des photos glanées au fil des surfs et les épingler sur un tableau virtuel, un peu à la manière des magnets sur un réfrigérateur des années 1950. Vingt millions d’utilisateurs ont ouvert un espace sur Pinterest où, le plus souvent, le pittoresque côtoie l’anecdotique, loin des averses de tweets et des statuts nombrilistes d’un Facebook. Ben Silbermann et Paul Sciarra, deux jeunes “anciens” de Google et de Facebook, sont à l’origine de cette découverte d’entomologiste, qui depuis deux ans passionne les internautes. Surtout les femmes d’ailleurs, qui représentent plus de 70 % des utilisateurs, selon le service de ciblage publicitaire Google Ad Planner.

37,5 millions de dollars levés

L’audience de Pinterest aurait été multipliée par plus de 400 % au cours du dernier trimestre 2011. Et de 4 000 % en six mois ! C’est bien plus que le réseau social Google+ et la plate-forme de microblogging Tumblr. Une vitesse de déploiement plus fulgurante que tous les autres sites à succès. Facile, visuel (forcément), varié, Pinterest est le web social et collaboratif épinglé sur un carré de liège virtuel. Un vrai hobby de flemmard. Après les blogs, qui exigent de passer un peu de temps à les alimenter, ce fut Facebook, dont les statuts se modifient en quelques secondes, puis vint Twitter, le règne de l’alerte. Avec Pinterest, on s’affranchit même des mots et de la syntaxe, puisque seules les images ont droit de cité. Et en plus, on peut y inviter ses amis “facebookiens”. Facile.

Tout juste 16 personnes pour faire tourner la boutique, quelque 37,5 millions de dollars en deux tours de table auprès des cadors de la Silicon valley, et une valorisation autour de 200 millions de dollars, mais toujours pas de rentabilité, comme il se doit…

Placer les marques au centre du business

Pas trop inquiets, les cofondateurs de Pinterest savent que pour monétiser leur énorme audience et profiter du pouvoir d’attraction du site, il faudra miser sur le brand content. Un écosystème qui place les marques au centre du business. Celles-ci profitent alors du support que représente Pinterest pour communiquer, détailler leurs produits et associer différentes communautés d’internautes. Aux Etats-Unis, les tee-shirts et les vestes de Gap, les lampes, les tapis et autres objets de déco d’un West Elm ou encore les pommes pimpantes du roi du bio yankee Whole Foods profitent des carrés virtuels du site social. Cette mécanique d’affiliation devrait assurer à court terme une partie des revenus de Pinterest, qui prélèverait une commission sur chaque vente d’objets qui transiteraient de la plate-forme vers les e-marchands. Une stratégie déjà mise en oeuvre par The-Fancy.com, l’un des nombreux Me too de Pinterest. Mais il existe une autre option pour des phénomènes de cette ampleur. Au lieu de se contenter de rester dans l’affiliation classique, Pinterest pourrait développer très largement sa relation client afin d’offrir aux marques la possibilité de mieux cerner le précieux profil de leurs acheteurs.

Comme un retour vers une réalité plus simple – et plus concrète que les manies virtuelles des geeks de Tumblr -, les punaises de Pinterest présentent tout de même une ombre au tableau de liège : celle de la monétisation des droits d’auteur des images épinglées… Il serait dommage de se mettre à dos la communauté grandissante des photographes, fussent-ils en herbe.

William Coop

Source : http://lentreprise.lexpress.fr/internet/pinterest-un-succes-plus-rapide-que-google-et-tumblr_33758.html

Apple voudrait acheter le site The Fancy

Selon Business Insider, Apple essaierait d’acheter The Fancy, un réseau social qui aurait beaucoup de succès. Le site se décrit ainsi :

Fancy est à la fois un magasin, un blog, un magazine et une liste d’envies. C’est l’endroit idéal pour découvrir des choses géniales, créer une collection d’objets que vous aimez, obtenir des mises à jour concernant vos marques et boutiques préférées, ainsi que partager vos découvertes.


À l’image de Pinterest, l’idée est de partager des objets grâce à une photo. The Fancy ajoute toutefois une dimension commerciale en permettant de vendre des objets, sur le principe d’un site comme Etsy. Vous pouvez ainsi indiquer que vous aimez un élément, mais certains sont à vendre et c’est justement cet aspect commercial qui attirerait Apple.

The Fancy est une petite start-up new-yorkaise de deux ans et de 20 employés aujourd’hui. Elle a été financée à plusieurs reprises et valait 100 millions de dollars l’an dernier. Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, et Chris Hugues, cofondateur de Facebook, ont participé au financement. Tim Cook aurait rencontré le PDG du réseau, juste avant de créer son propre compte.

Joe Einhorn, PDG de The Fancy
Source : http://www.macgeneration.com/news/voir/254132/apple-voudrait-acheter-le-site-the-fancy

Pinterest : un mode d’emploi

Pinterest, qu’est ce que c’est ? Pinterest est un réseau social qui permet de partager ses coups de cœur et inspirations du moment en images. Dans la vie réelle, cela ressemblerait à un tableau de liège sur lequel on viendrait « épingler » (« to pin » en anglais) toutes les images qu’on aime bien, toutes les citations qui nous inspirent… Le tout  en mieux rangé puisque cet outil permet d’ordonner les images en « board » (tableau) que l’utilisateur nomme et qui sont eux-mêmes thématisés. Loin de n’être qu’un réseau social basé sur le partage d’images et de vidéos, Pinterest est surtout un puits sans fond d’inspiration dans tous les domaines qui permet de 1) sauvegarder et de 2) ranger par « board » des images, des inspirations du moment, des billets doux… tirés de n’importe où sur la Toile.

Petit cours d’histoire, Pinterest a vu le jour en 2010 aux Etats-Unis, il compte aujourd’hui 11 millions d’utilisateurs. En France, depuis quelques semaines, la Toile ne parle plus que de ce petit réseau social qui enregistre les mêmes taux de progression que Facebook à ses débuts…

Pinterest :  une petite leçon de vocabulaire :

Pour savoir se servir de Pinterest, il faut d’abord prendre un petit cours de vocabulaire :

–       Un Pin : c’est un élément (une photo, une illustration, un dessin, une vidéo…) que vous « épinglez » sur un de vos « boards ». Chaque pin est constitué d’une image, d’une légende et d’un lien source (d’où provient l’élément à l’origine).

–       Pinner : (et non Pinter…) c’est l’action d’ « épingler » une image dans l’un de vos « boards ».

–       Repinner : tiré de pinner, c’est l’action d’ « épingler » un pin d’un autre utilisateur sur votre propre board.

–       Board : Ce sont les tableaux d’inspiration, comme des albums photos, que vous allez créer selon les thèmes que vous avez envie de pinner. ATTENTION : pour être à la page sur ce site, mieux vaut trouver des noms de « boards » plutôt originaux ! Exemple, pour un tableau spécial nourriture, mieux vaut l’appeler « MIAMM » ou « YUMMY » que « Spécial nourriture » !

Pinterest, comment ça marche ?

Alors tentée par l’aventure Pinterest ? Si oui, sachez que l’accès au site se fait sur invitation, il faut vous inscrire sur Pinterest.com et attendre une invitation (qui peut être longue à venir) ou bien, vous connecter via vos identifiants Twitter ou Facebook ce qui va un peu plus vite.

Une fois inscrite, on vous demande de choisir les thèmes qui vous intéressent et on vous propose de suivre des utilisateurs proches de vos intérêts. Vous pouvez également retrouver vos amis en vous connectant via votre Facebook ou votre Twitter !

La première étape passée, vous devez créer vos « boards » selon vos centres d’intérêts. Le site vous propose 4 « boards » par défaut, mais vous pouvez en ajouter autant que vous voulez. Pour les remplir, et c’est la dernière étape, deux possibilités :

–       Pinner vos coups de cœurs, vos inspirations du moment… de partout sur la toile en installant le bouton « Pin it » dans votre barre de navigation.

–       Repinner les pins de vos amis !

Enfin, vous avez la possibilité de « liker » et de commenter les photos des « boards » que vous suivez exactement comme vous le faites sur Facebook !

Marie Loulier

Source : http://www.marieclaire.fr/,pinterest-notre-mode-d-emploi,20258,459758.asp

Référencement : 10 astuces SEO pour Pinterest

 

Le buzz autour de Pinterest ne cesse d’augmenter et si vous réfléchissez à propos de tenter l’expérience ou pas, vous devez avant tout mettre en place une stratégie de référencement pour profiter au maximum de ce réseau social.

1. Partagez votre propre contenu :uploader vos propres images a plus de valeur ajoutée que simplement Pinner celles des autres utilisateurs. Pour être efficace, vous devez trouver l’équilibre parfait entre les deux pratiques.

2. Placez des mots clés en renommant les images : du point de vue du référencement des images appelées “Mot-clé.jpg” sont mieux indexées par Google que celles appelées « Mars2012_00011.jpg ».

3. Diversifiez vos Pins : Pinner depuis plusieurs sources rendra votre board plus intéressant et plus attractif, visez large.

4. Ajoutez un lien : pour chaque image uploadée, assurez-vous d’éditer le pin et d’ajouter un lien. Même si ces liens sont no-follow, ils permettront à l’utilisateur de cliquer dessus pour visiter votre source (votre site ou votre blog). Par contre, les liens des descriptions sont do-follow, n’hésitez donc pas à ajouter le votre à la description pour que les moteurs de recherche puissent l’indexer.

5. Description, description, description : Pinterest permet d’utiliser 500 caractèrespour chaque description, profitez-en au maximum pour ajouter vos mots clés, commentaires et explications. Sachez que vous pouvez éditer les images pinnées et repinnées, faites-en bon usage.

6. Suivez le leader : Prenez le temps d’explorer Pinterest et trouvez le type d’images qui vous attire et les personnes qui vous donnent envie d’interagir. Uploadez ensuite un contenu similaire. Plus vos images sont partagées et mieux c’est pour votre référencement.

7. Ne tombez pas dans le piège de la publicité : gardez en tête que Pinterest est une plateforme sociale, vous devez vous engager dans des discussions. Commentez et pinnez les images des utilisateurs pour agrandir votre communauté. Les algorithmes des moteurs de recherche prennent en considération votre engagement social avant tout le reste.

8. Ajoutez des mots clés dans les noms des boards : Il s’agit du même concept que pour les noms des fichiers que vous uploaderez. Faites en sorte que vos boards contiennent vos mots clés (dans le titre et dans la description).

9. Ajoutez le bouton du site : ajoutez les boutons “Follow” et “Pin It” à votre site ou à votre blog. Si le buzz qui est autour de Pinterest s’estompe, vous pourrez toujours les enlever. Mais pour l’instant ne perdez pas de temps à vous poser la question si vous devriez ou pas les ajouter.

10. Soyez vous-même : Pinnez ce que vous aimez et soyez aimable avec les autres.

Sources :

Référencement : 10 astuces SEO pour Pinterest

http://www.business2community.com/pinterest/seo-tips-10-search-engine-optimization-tips-for-pinterest-0147327http:/

Etsy : un site de vente sur mesure pour les créateurs de fait-main

Etsy : un site de vente sur mesure pour les créateurs de fait-main Etsy, site de vente en ligne, propose des produits exclusivement fait main ou vintage. Une aubaine pour les créateurs et une caverne d’Ali Baba pour qui prend le temps de cliquer à la découverte de créations originales et uniques. Lancé en 2005 au Etats-Unis, Etsy compte aujourd’hui 10 millions de membres et devient progressivement accessible en français. 

Une véritable communauté de créateurs
Le site est accessible à tous les créateurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Facile d’utilisation, il permet, à ceux qui n’ont pas la possibilité d’ouvrir leur propre e-boutique, de mettre en vente ses créations, tout en bénéficiant de la notoriété d’Etsy et de son positionnement à l’international. Les créateurs-vendeurs ne devraient pas non plus être insensibles aux valeurs véhiculées par le site : créations uniques, récupération, écologie, relation directe avec les acheteurs, etc.

A la recherche de la perle rare
Vêtements, bijoux, sacs, mais aussi objets d’art, jouets, produits de beauté, accessoires geek ou vintage… on trouve forcément son bonheur sur Etsy, tout en faisant celui d’un créateur. Les frais de port sont très variables, les prix aussi.

Le site officiel Etsy, pour acheter et vendre
Le Blog d’Etsy, en français
Retrouvez aussi Etsy sur Facebook et Twitter

Source : http://www.commentcamarche.net/news/5856201-etsy-un-site-de-vente-sur-mesure-pour-les-createurs-de-fait-main

Nuji, réseau social et promotion des sites d’e-commerce?

Logo - Nuji promoteur des sites marchands?

Gagner des points de réduction tout en faisant la promotion des sites marchands, tel est, entre autres, le postulat de Nuji, nouveau site web d’e-commerce, et réseau social de son état.

Nuji est un réseau social lancé il y a plus d’un an, qui a pour but de permettre à ses membres de partager leurs intérêts vestimentaires, leurs goûts pour la mode et la décoration. A première vue, un énième site « Pinterest-like », rien de bien nouveau… Mais avec son système de tags et son partenariat avec des sites web marchands, l’enjeu est quelque peu différent.

Un système d’e-commerce qui récompense le «tag»

Le principe du tag de Nuji est simple; l’internaute se rend sur un site d’e-commerce, voit un objet, un vêtement, un bijou qui l’intéresse ; il poste une photo de l’objet en question, à partir du site, grâce au bouton « tag » de Nuji installé dans sa barre de navigation.

Nuji le réseau social qui promeut les marques

Chaque image postée lui rapporte des points, en récompense à la promotion faite au site. Une fois cumulés, ces points vont lui donner droit à des bons de réductions sur les sites web marchands en question.

D’autres membres vont à leur tour re-taguer sur leur page ses points d’intérêt, ce qui va entrainer deux réactions :

– plus l’internaute tague d’images, plus il va agrandir  son réseau, plus il a de chance d’être re- tagué, et de gagner de points de récompense,

– plus il poste d’items sur sa page Nuji, et plus l’e-commerce en question bénéficiera d’une publicité gratuite pour ses produits.

Et c’est là que le concept devient intéressant et novateur. Avec ce système de points, l’utilisateur est fidélisé; de son côté le site marchand bénéficie d’une extension de sa notoriété.

Une aubaine pour les sites web marchands?

Grâce à l’affichage de leurs références, les membres de Nuji peuvent découvrir des nouveautés dans le cercle de leurs contacts et s’intéresser aux produits proposés en ligne par des e-commerces. Les tags et les communautés de consommateurs qui se sont constituées autour des mêmes intérêts a permis initialement de générer un flux important des internautes vers les sites web d’e-commerce.

La conception du site web Nuji représente, toute mesure gardée, une aubaine pour les sites marchands. Il serait judicieux pour les sites d’e-commerce de réfléchir à la façon d’intégrer ce procédé à leur stratégie marketing… Qu’en pensez-vous?

Claire K.

Source : http://www.blakkat.net/blog/2012/nuji-promotion-sites-ecommerce/

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

Le web renferme une manne d’applications exceptionnelles et accessibles à tous. En matière de mode, le site Polyvore.com propose est un outil de conception de looks et de partage d’humeur très astucieux. Couplé à la possibilité de faire son shopping en lignechez les partenaires comme l’excellent Net-a-Porter.com, Polyvore est une vraie solution pour les « personal shopper » en ligne.

inner city chicobjets dans ce set

Draped silk dress, $2,700

Isabel Marant | Erudi linen-jersey dress | NET-A-PORTER.COM, 350 EUR
Tulle-embellished suede sandals, $1,195
Beaded drop earrings, $890
Stone-embellished brass chain, $875

Comment ca marche ?

En langage de geek on dirait que c’est de l’UGC (user generated content) couplé à du Mashup (composite de contenus externes) et du social web (Facebook pour ne citer que le plus connu).

Plus communément, Polyvore permet de faire soit même des cahiers de style virtuels en piochant des images sur le web (grace à un clippeur que l’on insère dans la barre d’outil de son navigateur – voir démonstration vidéo dans le lien ci-dessous).

How To Create a Set in the Polyvore Editor from Polyvore on Vimeo.

Une fois les images stockées dans le compte abonné, Polyvore permet de faire une mise en scène personnalisée des objets d’un simple geste dit « drag and drop » (on fait glisser les images sur un espace vierge à l’aide de la souris). Les images sont ajustables à la dimension souhaitée. Une option de texte, de musique ou de fond d’écran peuvent compléter le tableau.

Ainsi, l’utilisateur peut composer et décomposer intuitivement look, scénario de décoration, vitrine de mode, cahier de tendance en quelques clics.

Une fois la conception achevée, l’utilisateur publie son set sur le site Polyvore et accède à des fonctions de partage sur les réseaux sociaux habituels.

Le gros avantage, c’est que l’on peut réaliser des tableaux avec tout ce que l’on veut comme les sets composés ici :

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

L’entreprise

Créé en 2007, le site réalise plus d’un 1,2 millions de visiteurs uniques par mois et compte 900 000 membres inscrits qui passent en moyenne 10 minutes par session et regardent 20 pages.

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

Le modèle économique de Polyvore repose essentiellement sur le sponsoring; les commissions sur les achats ou le trafic des visiteurs sur les sites partenaires (comme Net-a-Porter.com).

Le sponsoring peut se faire par le biais de concours comme ici celui deGossip Girl. Les participant ont été invités à composer des looks pour les personnages de la série et les gagnants se sont vus récompensés en bons d’achats.

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

Polyvore.com: exprimez votre talent Fashion 2.0

En aout 2009 le site Polyvore.com a levé 5,6 millions de dollars auprès de nouveaux investisseurs. (Source New York Times)

Le site : www.polyvore.com

Le Blog : blog.polyvore.com

Source : http://www.paperblog.fr/3046795/polyvorecom-exprimez-votre-talent-fashion-20/

PINTEREST : GÉNÉRATEUR DE TRAFIC ET SOLUTION SEO ?

Rien ne semble pouvoir arrêter le succès de Pinterest en ce moment. Selon Experian Hitwise le réseau social de partage d’image fait désormais partie du top 30 des sites les plus visités aux US sur la base du nombre de visiteurs uniques. Cela seulement six semaines après avoir intégré le top 60.

Pinterest aurait généré un trafic de 103 millions de visiteurs aux Etats-Unis en février. Le trafic mondial aurait lui connu une progression de 36 % par rapport à celui du mois de janvier. Avec un tel trafic, nombreux sont ceux qui ont déjà profiter de cette plateforme pour promouvoir leurs produits et services. Est-ce que cette plateforme est une solution miracle pour asseoir votre stratégie webmarketing ou simplement un site à la mode ? Quelle est la stratégie à adoptée une fois votre compte créé ?

Pour Sahil Lavingia l’un des développeurs des débuts de Pinterest la stratégie a adopter est celle d’un partage sur un modèle non agressif de vente à la façon de ce qui peut déjà être fait sur Facebook, Twitter ou Google+.

“Je pense que les marques qui utilisent Pinterest le plus efficacement sont celles qui l’utilisent comme un utilisateur lambda le ferait. Si un utilisateur se met à suivre un autre utilisateur sur Pinterest, c’est qu’il s’intéresse à ce que ce dernier a posté, ou “pinté”. D’ailleurs je pense que Twitter a déjà montré que les utilisateurs ne s’intéressent pas à une marque en tant qu’entreprise mais qu’ils sont surtout à la recherche d’une relation plus humaine avec elle. Les marques ne devraient pas faire semblant de s’intéresser à quelque chose. Le but de Pinterest n’est pas d’aider les marques ou les annonceurs à gagner de l’argent.”

Personnellement je recommanderais aux sites e-commerce vendant des produits « likable » une présence active sur ce réseau social. Utilisez les Pinterest Boards par univers de produits sans afficher vos prix. Le principal avantage de Pinterest pour le e-commerce est la possibilité de créer des pages de destination sur chaque image. Ainsi l’internaute aimant ou partageant vos produits pourra être directement redirigé vers la page d’achat.

Pour les sites de services une stratégie est de relayer des articles de votre blog ou des infographies sur votre secteur d’activité (si possible que vous avez créé en interne). Vous pouvez également partager ou « pinner » des graphiques excel ou plus légèrement des citations qui vous inspirent ou des blagues sur votre secteur d’activité comme ici.

Il peu également y avoir un intérêt purement référencement à être présent sur Pinterest, enfin il y avait. En effet, comme beaucoup de sites avant lui, Pinterest proposait des liens en dofollow (suivis par les moteurs de recherche) afin de booster l’utilisation active de la plateforme. Des bloggeurs SEO de renom, comme  Rand Fishkin de SEOmoz, conseillaient ainsi l’utilisation de cette plateforme pour la stratégie de création de liens. Ce conseil n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd du coté des spammeurs qui ont commencé à inonder de liens cette plateforme de partage. Pinterest a depuis modifié ses liens en nofollow et l’intérêt en référencement est donc moindre. Une présence reste par contre un indicateur supplémentaire d’activité autour de votre site internet.

Comme pour tout réseau social lancez-vous si et seulement si vous pensez que vous pouvez apporter un plus à l’internaute et que votre contenu peut être partagé. Rappelez-vous que selon Google: mieux vaut ne pas être présent que mal présent et inactif.

En effet les réseaux sociaux sont désormais des signaux de popularité de plus en plus puissants pour le référencement de votre site. Aujourd’hui ce sont majoritairement les +1 et votre activité sur Google+ (engagement et nombre d’abonnés) ainsi que l’activité sur vos comptes Facebook et Twitter qui sont pris en compte. Mais fort est à parier qu’avec le développement rapide de Pinterest, les pins et repins vont devenir de  forts indicateurs de popularité, si ce n’est pas déjà le cas.

Source : http://www.justsearch.fr/blog/pinterest-generateur-de-trafic-et-solution-seo-1839.html