Etsy, le nouvel art de consommer

EtsyAprès un franc succès aux Etats-Unis, Etsy a ouvert ses portes en France en janvier 2012. Créé en 2005, cette plateforme propose des produits qui sortent des standards de la grande consommation.  Plus de 20 millions de membres et 15 millions d’articles y sont  déjà présents.

Le Google du vintage

Des internautes cherchant à consommer différemment rencontrent sur cette plateforme CtoC de jeunes créateurs et découvrent de nouvelles tendances.

En 2012, plus de 700 millions de chiffre d’affaires ont été générés. Etsy est aujourd’hui riche d’1.8 millions de followers sur Twitter et de plus d’un million sur Facebook. Aucun frais n’est nécessaire pour créer sa page, ainsi plus de 800 000 boutiques sont déjà actives.

Ceci dit, 3.5% de la transaction et une commission de 14 cts sont perçues pour chaque article vendu. Un programme d’accompagnement des vendeurs a été mis en place développant des astuces sur des thématiques aussi diverses que la manière de se faire connaître sur Facebook ou les bonnes pratiques pour marketer son offre. Les premiers pas d’Etsy en France sont très satisfaisants.

« Notre croissance est exponentielle » explique Stéphanie Tramicheck, country manager France.

Pour accélérer son activité, où le français Alittlemarket et l’allemand Dawanda essaient déjà de s’accaparer le créneau, la plateforme offre un certain nombre d’outils techniques que ne proposent pas ses concurrents. “Par exemple, le site est à la fois open-graphé et intégré à Pinterest, pour donner de la visibilité aux produits et faire en sorte que les internautes connaissent leurs provenances.”

Cette stratégie porte ses fruits aux Etats-Unis : 25% du trafic sortant de Pinterest atterrit sur Etsy.

Ouverture sur le marché du mobile

Sans surprise, l’accent a été mis sur le mobile avec le lancement de l’application 100% française en octobre 2012. Un mois plus tard une version iPad et Android a vu le jour aux Etats-Unis.

Une visite sur quatre provenant du mobile, Etsy a lancé son propre système de paiement, “Direct Checkout“, principalement conçu pour rendre le paiement sur mobile plus aisé qu’avec Paypal. Déjà proposé par plus de 100 000 boutiques américaines, avant un déploiement international planifié pour 2013, ce mode de paiement a traité un dixième des transactions réalisées sur Etsy sur les huit premiers mois de 2012.

Les clients d’Etsy dépensent en moyenne 4,50 dollars de plus par commande lorsqu’ils peuvent choisir entre les deux modes de paiement. De plus, les ventes des nouvelles boutiques utilisant Direct Checkout étaient 19,3% supérieures à celles qui ne le proposaient pas.

Chad Dickerson désire aujourd’hui faire d’Etsy la “plateforme mondiale des entreprises indépendantes et créatives”, une vision qui rappelle le tournant BtoBtoC pris par Priceminister et EBay. En 2013, la plateforme ambitionne de dépasser le milliard de dollars de volume d’affaires.

Social Pinboards Agency, vous accompagne pour la création de votre architecture sociale sur les nouveaux Pinboards comme Pinterest, Wanello, Fancy, Nuji, Polyvore, Etsy

Laisser un Commentaire