Path, Le nouveau réseau social à découvrir d’urgence

path_app
Nouveau réseau social fraîchement arrivé sur le Web, Path part d’un postulat à contre-courant de la concurrence : limiter le nombre de contacts associé à un profil pour renforcer les liens entre l’utilisateur et ses « amis ».

Path se présente comme un réseau social fermé : l’application est axée sur le partage d’informations avec un nombre restreint d’amis.

Il est possible de retrouver vos amis via Twitter, Facebook ou encore votre carnet de contact. Vous pouvez aussi lier vos comptes Instagram, Foursquare, Tumblr, et bien sûr Facebook et Twitter à l’application. Avec un design particulièrement réussi, Path vous permet de partager la musique que vous écoutez, les films que vous regardez, les livres que vous lisez, vos photographies, vos vidéos, vos pensées, les lieux que vous visitez, ou tout simplement le fait que vous allez vous coucher ! Vous pouvez également envoyer des messages privés à vos amis pour plus de confidentialité ! Path promet déjà de faire beaucoup de bruit, et de plus en plus de personnes l’utilisent. Voilà qui promet de faire de l’ombre aux autres réseaux sociaux !

Path : première application en France, pourquoi ?

Le lancement des applications iPhone et iPod touch a démontré un véritable engouement des américains pour le projet : la mouture iPhone de l’app s’est rapidement hissée dans le top 5 des applications les plus téléchargées dans la catégorie « Style de vie » d’iTunes, et jouit de retours positifs de la part des premiers utilisateurs. « Pour partager des souvenirs personnels, ce programme est parfait » commente un adepte de l’application iPhone, qui se refuse à partager ses informations personnelles sur Facebook.

Que vient faire Path à la première place du classement des apps gratuites sur l’AppStore français ? Le réseau social « personnel » a beau se tailler un joli succès, il souffre de nombreux problèmes liés à la confidentialité de ses utilisateurs. Le 8 mai, l’app se classait à la 740ème place. Et Dave Morin, le CEO de l’entreprise, assure n’avoir pas investi dans des opérations de promo. C’est… Paris qui pourrait expliquer ce succès.

Path permet de créer des réseaux sociaux personnels, limités à une poignée de contacts. Cette fonction serait particulièrement appréciée des parisiens ultra-connectés, qui ressentiraient le besoin de discuter en petit groupe plutôt qu’avec le monde entier, comme sur Twitter ou Facebook, qui sont totalement ouverts. D’ailleurs, les utilisateurs de Facebook seraient fatigués du réseau de Mark Zuckerberg qui mixe un peu trop vie privée/vie professionnelle. Et Twitter reste trop complexe pour beaucoup. Le taux de pénétration des smartphones sur le marché, ainsi que la communication autour de Path feraient le reste. Mais pourquoi la France se serait-elle éprise de Path ? Cela reste encore un mystère.

10 millions d’utilisateurs !

C’est plus de 1 million d’utilisateurs par semaine qui s’inscrivent en ce moment!

Après FacebookTwitter et Instagram, un nouveau réseau social semble prêt à conquérir le marché du social networking. L’application Path, disponible sur iPhone et Android, se présente comme un mélange de ses trois prédécesseurs : partage de photos et d’informations, géolocalisation… on y retrouve tout ce qui a fait le succès des célèbres applications de partage, avec cependant quelques nouveautés. En effet, Path apparaît comme une application plus personnelle, en ne permettant par exemple l’ajout que de 50 amis au maximum. Bien que l’innovation ne semble pas révolutionnaire, les chiffres parlent d’eux-mêmes : Path a déjà réuni 10 millions d’adeptes, et se retrouve en tête des classements de téléchargement de l’AppStore.

EXPERT-is-Me-réseau-social-path

Réseaux sociaux : Path, 50 amis et puis c’est tout

Co-fondé par le créateur de Napster Shawn Fanning et Dave Morin, ancien de Facebook, Path se base sur une étude menée par Robin Dunbar, professeur de psychologie évolutionniste à l’université d’Oxford. « Il a laissé entendre que le nombre maximum de relations sociales que le cerveau humain est capable de supporter à un moment donné est de 150 » commente sur le blog du site Dave Morin. «Les recherches de Dunbar montrent également que les relations personnelles tendent à s’étendre d’un facteur 3. Donc nous pouvons considérer 5 personnes comme étant des amis proches, et 20 avec lesquels on entretien des contacts réguliers. 50 est, en gros, la frontière de nos réseaux personnels ».

C’est la raison pour laquelle Path limite la liste d’amis de ses membres à 50 personnes, là où Facebook limite la sienne à 5000. Plus « personnel » que « social », Path s’articule principalement autour du partage de photos, sur lesquelles l’utilisateur peut tagguer des personnes et introduire des indications de géolocalisation. Des données intimes réservées dans ce contexte à des contacts proches.

Totalement à l’opposé des autres réseaux sociaux tels que Facebook, MySpace ou Twitter, qui jouent vertement sur l’augmentation du nombre de contacts pour favoriser la « cyber élévation sociale », Path a donc la lourde tâche d’imposer sa vision à la fois originale et limitée des relations sur Internet. En l’absence d’une véritable version Web – le site permet juste de s’inscrire et de configurer son profil – il semble néanmoins difficile, de prime abord, de se faire une idée concrète et de tenter de convertir ces contacts à cette version intimiste du réseau social.

Un démarrage en fanfare donc, pour une application très minimaliste à l’heure actuelle, mais dont la sobriété va finalement de concert avec le concept même du « réseau personnel » qui s’engage à aider ses membres à partager avec leurs amis, sans fioritures.

L’agence Social Pinboards agency spécialisée en Social Media Marketing  peut vous aider à définir vos stratégies marketing sur ces nouveaux réseaux sociaux et vous apprendre à les maîtriser.

Source : Macplus, clubic, melty

Laisser un Commentaire